FrançaisEnglishBrussels, EUBrussels, EUParis, EU Rue de Trèves 55-57, 1040 Etterbeek +32 474 608 188 info@saper-vedere.eu Rue Vignon 12, 75009 Paris +32 474 608 188 info@saper-vedere.eu

Notre agence

We see. You know.

Qui sommes-nous ?

Saper Vedere (latin « Savoir comment voir » – Leonardo Da Vinci) est une agence regroupant une équipe d’experts des affaires publiques, de la politique, des médias et du monde universitaire. Nous offrons une approche unique et adaptée à vos besoins – que vous soyez une ONG, une entreprise privée ou une institution.

Nous offrons une combinaison d’outils avancés d’analyse des médias sociaux. Nos campagnes ont été récompensées par deux prix européens des affaires publiques en 2017 : Meilleur lobbying du PE et Meilleure campagne d’ONG de l’année.

 

Notre philosophie

Les réseaux sociaux existent depuis plus de 10 ans maintenant et sont de plus en plus utilisés dans tous les aspects de notre vie, des loisirs au travail et du privé au public. Avec eux, des milliards de données ont été produites et stockées. Les réseaux sociaux donnent accès à ces données via des tuyaux que nous appelons API (Application Programming Interface).

Aujourd’hui, ces données ont mis en mouvement deux grands défis : écouter et être écouté.

On a longtemps pensé la veille sous le seul prisme de logiciels d’évaluation automatique de l’e-réputation. On le sait désormais, cette vision automatisée est utopique et ne crée aucune valeur.

Au contraire, l’analyse humaine évalue précisément les contenus et distingue les communautés, les données. Les communicants doivent adapter le traitement des données à leurs pratiques et modèles. Et non le contraire. Dans un même temps, les social media managers développent leurs stratégies autour de KPI décorrélés de la réalité. Ceux-ci ne permettent pas une évaluation objective des performances.

Cependant, l’humain a ses limites, piégé dans un espace public où de nombreuses voix circulent de manière considérable : 5 M de tweets sur le Brexit par mois, 500 000 tweets sur Coca Cola, 8 M sur le football… Il est impossible de tout voir et de tout entendre. S’informer ou monitorer devient un challenge permanent. Pour remédier à cela, notre credo est simple : coupler les approches automatiques avec de l’analyse humaine. A l’évidence, les méthodes de veille stratégique méritent une mise à jour pour affronter un volume croissant.

Pour ce faire, nous développons des outils attachés à une approche microscopique du Big Data : monitoring communautaire plutôt que sémantique, panel par communautés, cartographie de Social Networks via métadonnées auto-intégrées …

Tout cela dans un seul but : rendre les données humaines accessibles et interprétables aux décideurs.

En un mot : nous voyons, vous savez.

Emerger du bruit

Cela dit, le bruit n’est pas qu’un sujet à l’entrée de l’information. Il constitue aussi une barrière à l’émergence communicationnelle. Avec les réseaux sociaux, tout le monde produit de l’information : individus, petites et grosses entreprises, médias, partis politiques. Il devient dès lors difficile d’émerger. 

Cette difficulté naît de différents aspects. Tout d’abord, les organisations peinent à qualifier leur audience organique via leurs médias.  Ensuite, en communication, on n’est jamais aussi bien servi que par les autres. Or, le marché du third party endorsement explose avec de nombreux influenceurs dont on qualifie difficilement l’influence tant les techniques déployées pour tromper les annonceurs sont nombreuses. Enfin, les organisations souffrent pour identifier leurs territoires.

Pour répondre à cela, nous pensons nécessaire d’adopter une stratégie de communication « grassroots ». C’est-à-dire une identification de son territoire de base dans le but d’acquérir la légitimité nécessaire à l’obtention d’une licence sociale de communiquer. Après une étude de l’audience par un audit, l’identification des leaders d’opinion d’un terrain précis permet d’en définir les contours, les voies de transmissions et les ponts entre sous-communautés. Microcibler les parties prenantes du même écosystème permet de créer « un effet de bulle », soit l’impression d’une influence manifeste sur un terrain d’expression donné. 

Contrairement à d’autres acteurs, nous pensons que les liens d’interaction qui délimitent ces bulles sont relationnels (je te suis, tu me suis) plus qu’interactionnels (Je te mentionne, tu me mentionnes) En effet, cette relation implicite, non délimitée dans un espace temporel, permet l’éclosion de territoires diversifiés.

En conclusion, pour émerger du bruit, il ne faut plus déployer une communication globale, mais une communication ciblée, chirurgicale. Il convient de se cantonner à une bulle définie au préalable. Cet effort ciblé se mesure sur le long terme.

Nos forces

1. Une entreprise à taille humaine permettant une agilité interne pour servir nos clients.

2. Une équipe transversale et complémentaire pouvant travailler sur l’ensemble de nos dossiers.

3. Une devise : “NoBullshit”, nous disons la vérité à nos clients en s’appuyant sur nos insights

 

4. Une connaissance accrue des logiciels de veille Digitaux afin d’optimiser et de vous accompagner dans le social listening

5. Un accompagnement humain s’appuyant sur une méthodologie propriétaire.

 

6. Une méthodologie d’étude innovante et unique permettant de détecter les relais d’opinion influents.

7. Des interlocuteurs dédiés à nos clients.

8. Des rendez-vous réguliers avec nos clients

Notre équipe

Nicolas Vanderbiest

Directeur des opérations

Etienne Bigot

Directeur commercial

Manon El Assaidi

Account Director

Marina Tymen

Special Adviser

Mégane Fastrez

Social Media Analyst

Delphine Antunes

Social Media Manager

Amaury Elvira-Suarez

Social Media Analyst

Marie-Alexia Teyssere

Cheffe de projet

Lucas Janer

Stagiaire